Lettre ouverte aux élus de Bretagne

LETTRE OUVERTE AUX ELUS

LETTRE OUVERTE AUX ÉLUS

« Sauvons l’immeuble BPO, à Montgermont, de la destruction »

Monsieur Pierrick Massiot, Président du Conseil régional de Bretagne,

Monsieur Jean-Michel Le Boulanger, Vice-président en charge de la culture et des pratiques culturelles,

Monsieur Jean-Luc Chenut, Président du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine,

Madame Françoise Sourdrille, Vice-présidente en charge de la culture,

Monsieur Emmanuel Couet, Président de Rennes Métropole,

Monsieur Sébastien Sémeril, Vice-président en charge de la culture,

Monsieur André Crocq, Vice-président en charge de la planification urbaine et du développement durable,

Madame Brigitte Le Menn, Maire de Montgermont,

Madame Marie Briand, adjointe au Maire en charge de la culture,

La Banque Populaire de l’Ouest a déposé le 3 juillet dernier une demande de permis de démolir pour leur centre administratif de Montgermont.

Ce bâtiment, conçu par Odile Decq et Benoît Cornette, est une icône de l’architecture contemporaine. Inauguré en 1990, récompensé par de nombreux prix nationaux et internationaux, ce bâtiment s’inscrit aujourd’hui dans notre patrimoine architectural comme une œuvre exceptionnelle.

À l’heure où l’ensemble des politiques bretonnes, de l’échelle de la métropole rennaise à celle de la région, ont à cœur de faire rayonner leurs engagements et leurs actions à l’international, la destruction de l’immeuble de la BPO à Montgermont priverait notre territoire, d’un bâtiment d’exception, à la renommée mondiale et inscrit depuis de nombreuses années dans l’histoire internationale de l’architecture.

La BPO et le promoteur immobilier Lamotte, dont la solidité financière ne saurait inquiéter, envisagent sur le site un ensemble de bureaux et de logements (sous condition d’une modification du PLU). L’intégration de l’actuel bâtiment dans ce programme ne peut être écartée sous seul prétexte de complexité technique lorsque l’on a les moyens de la défier. D’autant que dans une approche écologique, les moyens mis en œuvre d’une démolition – reconstruction dépassent largement ceux d’une amélioration du confort d’usage du bâtiment.

Attachés à notre patrimoine comme vous l’êtes au territoire dans tout ce qui le constitue et le construit, nous savons tous que les bâtiments que nous avons construits et que nous construirons auront un jour fait leur temps mais quand il s’agit d’une œuvre, comme c’est le cas pour le bâtiment BPO de Montgermont, l’argument d’obsolescence tel qu’il est avancé par les auteurs de sa demande de démolition n’est pas recevable.

Messieurs les Présidents, Madame la Maire, Mesdames les Vice-présidentes et Messieurs les Vice-présidents en charge de la culture et de l’urbanisme, nous comptons sur votre soutien unanime et votre engagement à nos côtés et saluons d’ores et déjà l’engagement d’Emmanuel Couet, Président de Rennes Métropole, pour trouver une solution et envisager un avenir à ce bâtiment.

————————————————————

Télécharger en .pdf : LETTRE OUVERTE AUX ELUS

Pour signer la pétition, cliquez ici

————————————————————

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :